Forme et santé : les aliments essentiels – Partie 2 Omégas 3/6/9

omega3-omega6-omega9

Oméga 3 – 6 – 9 : l’importance des acides gras pour l’organisme

 Que sont les omégas ? 

On les appelle également « acides gras essentiels » car ils sont indispensables à un bon fonctionnement de l’organisme.

Si l’organisme humain est capable de fabriquer les oméga 9 à partir d’autres acides gras insaturés, les oméga 3 (acide alpha linolénique) et oméga 6 (acide linoléique) doivent être fournis par des apports extérieurs

Propriété des oméga 3

Les influences bénéfiques des omégas 3 ne sont plus à démontrer : en augmentant la qualité des membranes cellulaires, les réactions anti-inflammatoires et immunitaires sont renforcées. La consommation régulière contribue à la régularisation du bon cholestérol et à la diminution des triglycérides. A différents degrés, on peut aussi citer des actions de prévention : maladies cardio-vasculaires, troubles du vieillissement, AVC, certains cancers …

Les apports quotidiens recommandés en oméga-3 sont de 2 grammes par jour alors que nous n’en consommons en moyenne que 0.20 g

Propriété des oméga 6

L’Oméga 6 ou acide linoléique agit sur des fonctions essentielles comme la fertilité ou les défenses immunitaires. Il s’agit donc d’un acide indispensable à notre organisme, qui est déjà très présent dans la majorité de nos aliments d’origine animale, ainsi que dans les huiles courantes de l’alimentation industrielle.

Propriété des omégas 9

On peut essentiellement parler de prévention des maladies cardio-vasculaires, mais aussi de certains cancers et de l’hypertension.

Les omégas 9 peuvent être produits par l’organisme, surveiller la qualité et l’équilibre de son alimentation est suffisant pour s’assurer de l’apport quotidien nécessaire. Par ailleurs, ces omégas 9 sont présents dans les huiles de consommation courante : varier ses assaisonnements et les huiles de cuisine est une bonne habitude pour s’assurer d’en consommer.

 Surveiller le rapport des différents apports en omégas  

Si les vertus de ces 3 acides gras ne sont plus à démontrer, il est évident que des excès peuvent aussi être néfastes. Les apports quotidiens en oméga 9 ne sont pas spécialement à surveiller ; par contre le ratio de consommation entre oméga 3 et oméga 6 ne devrait pas dépasser 5, et devrait idéalement tendre vers 4.

Oméga 3/Oméga 6 : un équilibre à rechercher

Des études ont mis en évidence qu’un mauvais rapport entre omégas 6 et omégas 3 pouvait provoquer une altération des artères et favoriser des thromboses. Egalement, le développement de l’obésité pourrait être causé par la multiplication des adipocytes provoquée par un excès d’omégas 6.

D’autres éléments nutritifs contribuent largement au bon fonctionnement du corps :

Pour savoir où trouver ces omégas si précieux pour votre santé, et composer l’assiette idéale sans bouleverser vos habitudes, vous pouvez nous contacter pour un bilan et un entretien personnalisé.