Régulation hormonale et poids

Régulation hormonale et poids

Régulation hormonale de l’organisme et prise de poids

Régulation hormonale et poids sont intimement liés. La perturbation des « messagers » hormonaux de l’organisme peuvent compromettre l’assimilation des aliments

 Principes 

Les principes du mécanisme de l’assimilation des aliments au quotidien sont basiques :

  1. Vous mangez = vous stockez
  2. Vous ne mangez pas = vous déstockez
  3. L’estomac est votre frigo, les amas graisseux sont votre congélateur.
  4. Si votre frigo est toujours plein, vous ne puisez pas dans votre congélateur.

 Le contrôle hormonal 

Le contrôle de l’assimilation et du choix des réserves est une question d’hormones car ce sont elles qui gèrent nos fonctions métaboliques.
Le lien avec nos hormones peut être la source du problème, car celles-ci sont des messagères véhiculées par la circulation sanguine pour envoyer des instructions à nos différents organes et muscles.
Ce sont des mécanismes inconscients.

Un exemple de fonctionnement hormonal et ses réactions en chaîne :

L’insuline

L’hormone de stockage est l’insuline. C’est le pancréas qui la produit. Son rôle est de réguler le sucre dans les cellules du corps (organes et muscles)
Si les réserves de sucre sont déjà pleines le surplus se transforme en graisse.
A force le pancréas n’arrive plus à fournir d’insuline pour réguler le sucre et il s’épuise. Ce sucre s’accumule dans le sang et c’est le diabète de type 2, avec ses risques inhérents : risque d’AVC, obésité, cancers…

La leptine

La leptine est une hormone digestive qui contrôle la sensation de satiété. Elle permet ainsi de réguler les réserves de graisses dans l’organisme.
Lorsque le niveau d’insuline est en surproduction, le signal de la leptine est ignoré.

Résultats vous n’êtes jamais rassasiés et vous avez toujours envie de grignoter ou de reprendre un trop gros repas. C’est un cercle vicieux.

Maîtriser la prise de poids

Le corps tout seul est capable de s’autoréguler, s’autoréparer si on le laisse tranquillement faire, mais pour cela il faut le comprendre. Il faut faire en sorte que les hormones utiles au contrôle, puis à la perte de poids, soient stimulées et entrent en action.
Lorsque nous mangeons du matin au soir notre corps n’a pas le temps de se reposer et de se réajuster pour se nettoyer correctement.

Pour accéder à l’article complet, contactez-nous !